24.04.2019, 00:01

La formation des paysans à renforcer

Premium
chargement
La formation des paysans à renforcer

Dans une profession qui s’est complexifiée, l’apprentissage pourrait être porté de trois à quatre ans.

Markus Ritter (PDC, SG) a poussé un coup de gueule, hier, à la une de «Blick»: il n’est pas question de revoir les exigences à la hausse en matière de formation pour avoir droit aux paiements directs, estime le président de l’Union suisse des paysans (USP).

Aujourd’hui, un CFC (trois ans d’apprentissage) suffit. Le Conseil fédéral voudrait exiger un brevet...

Top