07.09.2017, 00:01  

Les clubs romands en embuscade

Abonnés
chargement
Le Lausannois Yannick Herren (à g.) lors du match de préparation contre le HKM Zvolen (Slovaquie).

 07.09.2017, 00:01   Les clubs romands en embuscade

HOCKEY SUR GLACE - Jouer les play-off, tel sera l’objectif des Genevois, Lausannois et Fribourgeois pour la nouvelle saison qui commence ce soir.

ats

sports@lacote.ch

Le championnat de Suisse de National League (ex-LNA) reprend ses droits jeudi avec un derby lémanique aux Vernets en entrée à 19h45 (en direct sur la nouvelle chaîne MySports). De nouveaux entraîneurs à Genève-Servette et Fribourg Gottéron, des renforts à Lausanne, les clubs romands tenteront de se qualifier pour les play-off tout en tentant de gêner l’hégémonie alémanique.

Chris...

ats

sports@lacote.ch

Le championnat de Suisse de National League (ex-LNA) reprend ses droits jeudi avec un derby lémanique aux Vernets en entrée à 19h45 (en direct sur la nouvelle chaîne MySports). De nouveaux entraîneurs à Genève-Servette et Fribourg Gottéron, des renforts à Lausanne, les clubs romands tenteront de se qualifier pour les play-off tout en tentant de gêner l’hégémonie alémanique.

Chris McSorley ne sera pas derrière le banc de Genève-Servette jeudi soir. Une petite révolution pour le club grenat piloté maintenant par Craig Woodcroft. Sur le papier, les Aigles ont les moyens de se hisser dans le top 6. «Romy, Almond et Richard sont trois excellents centres, note Stéphane Rochette, ancien arbitre et désormais consultant pour la nouvelle chaîne MySports. Gerbe va probablement tourner à un point par match. Franchement, ils disposent de trois bonnes lignes et de trois paires de défense très marquées. Un défenseur offensif et un défenseur défensif. Mayer est un gardien numéro un, mais il faudra qu’il soit en santé.» Woodcroft va en plus devoir faire sans deux très bons jeunes, Damien Riat et Noah Rod. Riat va participer au camp des rookies des Washington Capitals et Noah Rod à celui des San Jose Sharks.

Le LHC change de cadres

Brillant et surprenant quatrième de la saison régulière l’an passé, le Lausanne Hockey Club veut maintenir cette position. Pour cela, le club vaudois a dit au revoir à certains cadres du club comme Benjamin Antonietti, Gaëtan Augsburger et Thomas Déruns pour les remplacer par Joel Vermin et Sandro Zangger. Des jeunes qui patinent vite et qui cadrent avec la philosophie du club entraîné par Dan Ratushny. «Comme Genève, Lausanne s’appuie sur trois très bonnes lignes, note Rochette. Ce sera difficile de faire mieux que la saison passée, mais le club est meilleur en attaque et avec Zurkirchen, c’est un très bon backup pour soulager Huet.»

Le directeur Jan Alston espère aussi secrètement que Christoph Bertschy ne se taille pas une place avec Minnesota en octobre et que l’ancien attaquant bernois, qui s’est entraîné avec Lausanne cet été, renforce le secteur offensif.

A Fribourg, l’entresaison a été mouvementée en raison de de la non-arrivée de Reto Berra. Annoncé pour trois ans, le gardien zurichois a finalement accepté un contrat d’une année avec les Anaheim Ducks en NHL, laissant Christian Dubé et Gottéron dans la panade. Le nouvel entraîneur canadien Mark French a donc misé sur un gardien qu’il connaissait: Barry Brust. Les deux hommes s’étaient côtoyés à Zagreb en KHL lors de la saison 2013/14. Mais s’il joue, le gardien canadien oblige son coach à n’aligner que trois importés. Cela signifie que French devra faire un choix entre Birner et Jim Slater, car on voit mal le Canadien se passer de Cervenka (blessé pour les deux premiers matches) ou du nouveau défenseur norvégien Jonas Holos.

Pour Stéphane Rochette, Fribourg n’est pas meilleur que l’an dernier: «Holos est un bon joueur, mais ce n’est pas un défenseur flamboyant. Rathgeb va devoir jouer sur une des deux premières paires mais ce n’est pas sa position. L’arrivée de Meunier va amener une bonne mentalité dans le vestiaire, mais il a 38 ans. Et il faudra vraiment améliorer le box-play qui était le pire de la Ligue la saison passée. Comme avec Bienne, s’ils arrivent en play-off je leur tire mon chapeau


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top