02.05.2017, 00:01  

Un barrage à l’issue cruelle pour les joueuses de TCGG

Abonnés
chargement
Il n’aura manqué qu’un tout petit but aux Trélésiennes.

 02.05.2017, 00:01   Un barrage à l’issue cruelle pour les joueuses de TCGG

3E LIGUE FÉMININE - Dos à dos avec Unterstrass après le match retour, les «violet et noir» perdent leur barrage au nombre de buts marqués à l’extérieur.

La double confrontation entre TCGG et Unterstrass Rümlang n’a débouché sur aucun vainqueur. Ce sont pourtant les Zurichoises qui évolueront en 2e ligue la saison prochaine, au grand dam des méritantes Trélésiennes. Après le 27-27 du match aller à Gland, le 20-20 réalisé dimanche à Zurich permet en effet aux Alémaniques de grimper à l’échelon supérieur au bénéfice d’un...

La double confrontation entre TCGG et Unterstrass Rümlang n’a débouché sur aucun vainqueur. Ce sont pourtant les Zurichoises qui évolueront en 2e ligue la saison prochaine, au grand dam des méritantes Trélésiennes. Après le 27-27 du match aller à Gland, le 20-20 réalisé dimanche à Zurich permet en effet aux Alémaniques de grimper à l’échelon supérieur au bénéfice d’un plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur.

Une issue cruelle pour les protégées de Philippe Morin qui auront une nouvelle fois fait preuve d’une force de caractère impressionnante au cours d’une rencontre d’une grande intensité. Menées 9-2 en première partie de rencontre, elles ont lancé toutes leurs forces dans la bataille pour tenter de décrocher cette promotion. Revenues à hauteur de leurs adversaires à dix minutes du terme, elles parvenaient même à prendre la tête au tableau d’affichage avec un but d’avance. Mais à chaque fois, Unterstrass est parvenu à égaliser... jusqu’au coup de sifflet final synonyme de frustration pour les handballeuses de La Côte.

Arbitrage pointé du doigt

Généralement peu enclin à critiquer l’arbitrage, l’encadrement du club lémanique n’a pas manqué, cette fois-ci, de partager son désarroi, estimant que certaines décisions de l’homme en noir, Andreas Kamer, étaient sujettes à caution. «L’arbitrage a été largement partial en faveur des joueuses locales, a fustigé Michel Bays, président de TCGG. Dans le viseur du dirigeant: sanction de deux minutes injustifiée, penalty pour Unterstrass accordé à tort dans la dernière minute, jeu passif zurichois durant les 50 dernières secondes non sanctionné et deux buts irréguliers inscrit par les Zurichoises. Entre autres. «Etre autant défavorisé durant un match est extrêmement rare. Et en finale, c’est tout bonnement inacceptable. Il est facile d’imaginer le dégoût qui a envahi tous les visiteurs, coaches et public, qui ont accompagné l’équipe depuis La Côte» a conclu Michel Bays. arda

unterstrass rümlang-tcgg 20-20 (14-9)

TCGG: Hurschler; Amaron, Bays, Bicker (1 but), Bodog (5), Nicolet C. (2), Nicolet L. (2), Noger, Masmejan (6), Hertig (2), Frutiger (2).

Entraîneur: Philippe Morin.

Notes: Blumenfeld, Zurich. 120 spectateurs. Arbitre: Andreas Kamer.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top