16.05.2017, 00:01  

La «deux» de Nyon peut encore y croire

Abonnés
chargement

 16.05.2017, 00:01   La «deux» de Nyon peut encore y croire

La deuxième équipe du HBC Nyon connaîtra-t-elle une fin de saison en apothéose, à l’image de celle vécue par l’équipe fanion? A l’issue du match aller du barrage de promotion en 2e ligue, les chiffres ne parlent pas en faveur des «bleu et rouge». Battus avant-hier sur le parquet de Suhrental, les joueurs de La Côte aborderont le match...

La deuxième équipe du HBC Nyon connaîtra-t-elle une fin de saison en apothéose, à l’image de celle vécue par l’équipe fanion? A l’issue du match aller du barrage de promotion en 2e ligue, les chiffres ne parlent pas en faveur des «bleu et rouge». Battus avant-hier sur le parquet de Suhrental, les joueurs de La Côte aborderont le match retour (dimanche à 17h au Rocher) avec un passif de quatre buts à compenser (32-28).

«Nos adversaires avaient un petit avantage: leur entraîneur est venu nous oberserver lors de notre dernier match», explique Roman Eifler, entraîneur-joueur du HBC Nyon. Cela n’a pas empêché les Nyonnais de prendre rapidement le large, comptant jusqu’à six buts d’avance en 1re mi-temps (2-8). Mais un nombre croissant d’imprécisions des Lémaniques a facilité le retour des Argoviens, qui ne comptaient plus qu’un but de retard à la mi-temps (12-13), avant de faire la différence au cours du 2e acte.

«Nous avons été moins forts en défense et les individualités ont pris le pas sur l’équipe, constate Roman Eifler, qui n’a pas pour autant perdu l’espoir de passer l’épaule le week-end prochain à domicile. «C’est très clairement jouable pour nous dimanche. Maintenant, nous connaissons notre adversaire et nous allons bien nous préparer. Je pense que nous pouvons proposer un niveau de jeu supérieur à eux.» arda


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top