11.09.2017, 00:01  

Genolier-Begnins cartonne, puis tâtonne

Abonnés
chargement
Leonel et GB ont séduit durant une mi-temps.

 11.09.2017, 00:01   Genolier-Begnins cartonne, puis tâtonne

Par romain bory

DEUXIÈME LIGUE INTER - En pleine bourre une mi-temps durant, GB n’a eu aucun souci à se défaire de Boudry (5-1).

A l’issue de la rencontre contre Boudry et malgré un score flatteur pour ses protégés, Yvan Bolay ne pouvait se montrer totalement satisfait. Et pour cause, après avoir déroulé un football chatoyant durant une période, les «canari» ont totalement arrêté de jouer, de quoi frustrer leur entraîneur. «Heureusement que je n’étais pas sur le terrain, j’aurais taclé...

A l’issue de la rencontre contre Boudry et malgré un score flatteur pour ses protégés, Yvan Bolay ne pouvait se montrer totalement satisfait. Et pour cause, après avoir déroulé un football chatoyant durant une période, les «canari» ont totalement arrêté de jouer, de quoi frustrer leur entraîneur. «Heureusement que je n’étais pas sur le terrain, j’aurais taclé un de mes propres joueurs», lâchait l’ancien défenseur des «jaune et vert», qui garde en tête l’insipide prestation de son équipe en seconde période.

Et pourtant, la première mi-temps a été un véritable récital. «On savait que Boudry avait pris beaucoup de goals les derniers matches donc j’avais demandé de bousculer leur défense les quinze premières minutes, de ne pas leur laisser croire qu’ils pouvaient ramener un point», expliquait Yvan Bolay, dont le message d’avant-match a été écouté à la lettre. Dès la 3e minute de jeu, les canaris se déployaient sur leur aile gauche et Monnier était à la conclusion d’un joli mouvement.

Dans l’enchaînement, les pensionnaires des Gravières continuaient de dérouler leur football avec justesse et sur une nouvelle action d’école, Roch délivrait un caviar à Gervaix qui n’avait plus qu’à pousser au fond (15e). Julien Jemmely parachevait vingt minutes de pur régal d’une jolie chevauchée dans la surface adverse avant que son frère, Greg, n’inscrive un doublé (27e et 45e). Cependant, l’addition pour Boudry aurait pu être bien plus salée. En effet, Gervaix touchait à deux reprises les montants et Julien Jemmely se voyait refuser deux buts pour des poussettes pas évidentes sur corner.

Relâchement coupable

GB ne parvenait toutefois pas à maintenir un tel niveau de jeu dans le deuxième acte. Balbutiant complètement leur football, les «canari» laissaient même Boudry sauver l’honneur. «C’est totalement l’inverse de ce que je leur avais demandé à la mi-temps mais on sait que ce n’est jamais facile quand on gagne comme cela, soufflait Yvan Bolay. Je suis fâché de certaines attitudes en sachant que le week-end prochain on a des absents.» Quel visage GB montrera-t-il donc la semaine prochaine face à Dardania? romain bory

Genolier-Begnins – Boudry 5-1 (5-0)

Buts: 3e Monnier 1-0, 15e Gervaix 2-0, 19e J. Jemmely 3-0, 27e G. Jemmely 4-0, 45e G. Jemmely 5-0, 81e Mivelle 5-1.

GB: Barroqueiro; Roch, Leonel, Bonzon, Provenzale; G. Jemmely (51e Giannattasio); Monnier, Gervaix (62e Selimi), Favre, Rexhaj; J. Jemmely (77e Moget).

Entraîneur: Yvan Bolay.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top