11.09.2017, 00:01  

Ce Gingins-là est irrésistible

Abonnés
chargement
Gingins poursuit son petit bonhomme de chemin dans sa nouvelle catégorie de jeu, avec succès.

 11.09.2017, 00:01   Ce Gingins-là est irrésistible

DEUXIÈME LIGUE - Gingins s’est largement imposé face à Pied du Jura (4-0) et s’installe dans le fauteuil de leader.

dominique montangero

sports@lacote.ch

«En juin, j’étais un Monsieur, aujourd’hui, je suis une chèvre mais je ne panique pas, lâchait Giovanni Vavassori, à l’issue de la lourde défaite concédée par son équipe, dimanche à Gingins. On n’arrive pas à reproduire ce que l’on faisait la saison dernière car trop de joueurs sont en-dessous. On doit déjà songer à se sauver.» A...

dominique montangero

sports@lacote.ch

«En juin, j’étais un Monsieur, aujourd’hui, je suis une chèvre mais je ne panique pas, lâchait Giovanni Vavassori, à l’issue de la lourde défaite concédée par son équipe, dimanche à Gingins. On n’arrive pas à reproduire ce que l’on faisait la saison dernière car trop de joueurs sont en-dessous. On doit déjà songer à se sauver.» A n’en pas douter, le coach de Pied du Jura, habitué aux opérations de sauvetage, aura, une fois encore, besoin de sa baguette magique pour sortir ses troupes d’un bien mauvais pas.

Auteur d’un début de saison calamiteux – une victoire et trois défaites –, en mal de confiance, PdJ démarrait la rencontre de la pire des manières. Après trois minutes, Penel profitait des carences de la défense des «rouge» pour ouvrir le score. Dans la continuité, Monteiro ratait une montagne (7e) avant que Tété, qui avait éliminé le portier D’Andrea, ne tire à côté de la cage vide (8e).

Toujours à la rue, PdJ se faisait surprendre sur une remise en touche et Monteiro, servi par Morel, doublait la mise (15e). «Contrairement à nos habitudes, nous avons réussi une bonne entame de match», glissaient, d’une même voix, Frederik Gabrielsson et Laurent Jacquot, les coaches de Gingins. A la demi-heure, alors que PdJ reprenait un peu de couleur, Morel, gâchait une énorme occasion.

Une première à 46 ans

En seconde période, l’expulsion de Montangero (second avertissement), compliquait, davantage encore, la tâche de Pied du Jura (50e). Monteiro et Tété unissaient leurs efforts pour inscrire le troisième but, peut-être entaché d’une position de hors-jeu (52e). La messe était dite et plus rien, hormis la magnifique frappe de Jeunet, synonyme de quatrième but (82e) et le show de l’arbitre ne retiendraient l’attention.

Une nouvelle fois, fidèle à ses mauvaises habitudes, Monsieur Ferreira a été l’homme (trop) en vue de ce derby. Distribuant les cartons – neuf jaunes et deux rouges –, avec une régularité de métronome, appliquant, sans un brin de psychologie, le règlement au pied de la lettre, il n’a pas contribué à élever le débat. «J’ai quarante-six ans et je viens de recevoir le premier carton rouge de ma carrière», pestait, incrédule, Nicolas Jotterand, le gardien remplaçant de PdJ, expulsé du banc pour une remarque déplacée.

Météo au beau fixe

Si du côté de Pied du Jura, le ciel est sombre, sur les hauts de Nyon, le soleil brille avec insistance. Après cinq journées, le néo-promu est invaincu et occupe le premier rang du classement, avec treize points. Une situation que même les plus optimistes n’auraient osé imaginer, il y a quelques semaines. «On n’a plus perdu depuis les finales de promotion. On surfe sur l’euphorie et on espère que cette spirale positive se brisera le plus tard possible», confiait, ravi, le duo d’entraîneurs ginginois.

GINGINS - PIED DU JURA 4-0 (2-0)

Buts 3e Penel 1-0, 15e Monteiro 2-0, 52e Tété 3-0, 82e Jeunet 4-0.

Gingins: Nigra; Tamone, C. Delmas, Savioz, Rai; Tété, Martinet (89e Fürer); Penel, A. Delmas, Morel (67e Jeunet); Monteiro (60e Vuadens.

Entraîneurs: Laurent Jacquot et Frederik Gabrielsson.

Pied du Jura: D’Andrea; Bangarter, Lecocq, Montangero, Mottier; Bouchot, T. Fuchs; Chenuz (46e Mann), Laubscher, Mauron; Teuscher (55e Boand).

Entraîneur: Giovanni Vavassori.

Notes: Stade Charles Gorgerat, 200 spectateurs. Arbitres: MM. Ferreira, Rodrigues, Costa. Avertissements: C. Delmas, Tété, Monteiro, Martinet, Rai, Montangero, Teuscher, D’Andrea, Mottier. Expulsion: 50e Montangero (2e avertissement), 88e Jotterand (gardien remplaçant de PdJ).


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top