06.09.2017, 12:00  

Pascal Perroud décide d’arrêter les frais... pour le moment

Abonnés
chargement
Fin de l’histoire entre Pasacl Perroud et sa Ford Fiesta R5.

 06.09.2017, 12:00   Pascal Perroud décide d’arrêter les frais... pour le moment

RALLYE - Faute de résultats à la hauteur de ses attentes, le pilote de La Côte a décidé de mettre la fin de saison entre parenthèses.

«La Fiesta R5 est à vendre.... N’hésitez pas à partager, merci à vous tous!» Ces quelques mots, accompagnés d’un lien renvoyant vers un site internet spécialisé dans la vente de voitures de rallyes, ont été postés le 1er septembre par Pascal Perroud sur sa page Facebook. Une manière indirecte pour le pilote de La Côte d’annoncer son souhait d’arrêter les frais pour cette saison. Plus que ça: en mettant sur le marché sa voiture, celle-là même qui lui avait permis de devenir...

«La Fiesta R5 est à vendre.... N’hésitez pas à partager, merci à vous tous!» Ces quelques mots, accompagnés d’un lien renvoyant vers un site internet spécialisé dans la vente de voitures de rallyes, ont été postés le 1er septembre par Pascal Perroud sur sa page Facebook. Une manière indirecte pour le pilote de La Côte d’annoncer son souhait d’arrêter les frais pour cette saison. Plus que ça: en mettant sur le marché sa voiture, celle-là même qui lui avait permis de devenir vice-champion suisse 2015, le pilote de La Côte a affiché sa volonté de clôturer un chapitre de sa vie de rallymen pour en entamer un nouveau.

Il y a de cela quelques mois, Pascal Perroud avait abordé la saison 2017 du championnat national avec une certaine confiance et une bonne dose d’optimisme. Mais il avait d’emblée annoncé la couleur: si, aux alentours de la mi-saison les résultats n’étaient pas à la hauteur de ses espérances, il ferait le point et déciderait alors de la suite à donner à l’aventure.

Un point d’interrogation sur le Valais

Après avoir faire part de quelques hésitations avant la Ronde del Ticino au mois de juin, conséquences logiques des quelques désagréments subis en première partie de saison avec notamment une sortie de route au Pays de Gier et un abandon sur soucis mécaniques au Chablais, Pascal Perroud a senti que l’instant était venu, et ce alors qu’il reste deux épreuves au calendrier.

«Vu qu’on n’y arrive pas trop, que les résultats ne sont pas ceux qu’on espérait, je me suis dit que c’était vraiment le moment de changer quelque chose, confie le pilote lémanique. Et la première étape de ce changement, c’est la vente de la voiture. J’ai déjà eu quelques contacts, mais il n’y a rien de concret pour le moment. Vendre une voiture de ce genre, c’est toujours un coup de poker. Il faut un peu de chance.»

Tant que sa Fiesta R5 n’a pas trouvé preneur, Pascal Perroud ne serait-il pas tenté de s’engager malgré tout sur les dernières manches du championnat? «Pour le Valli Cuneesi (ndlr: 15-16 septembre), c’est certain que je n’y serai pas. Pour le Valais (ndlr: 26-28 octobre), j’avoue qu’il y a encore un point d’interrogation... Mais j’ai vraiment envie de faire une pause.» Une pause qu’il n’imagine toutefois pas bien longue. «Je ne me vois pas prendre une année. J’ai encore envie de rouler, mais je veux essayer quelque chose de différent, même si c’est encore flou. Une idée parmi d’autres serait peut-être de faire moins de rallyes, mais de pouvoir les faire à fond et en étant performant.»arda


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top