30.08.2017, 10:54  

Genève et Vaud auront un siège de plus sous la Coupole

chargement
La réorganisation des sièges a lieu tous les quatre ans.

 30.08.2017, 10:54   Genève et Vaud auront un siège de plus sous la Coupole

Politique - Le Parlement sera davantage romand lors de la prochaine législature. Se basant sur la population résidente des canton, il y aura un Genevois et un Vaudois de plus au Conseil national dès 2019.

Le Conseil fédéral a fixé mercredi la répartition des 200 sièges au Conseil national en se basant sur l’effectif de la population résidante permanente à fin 2016. Résultat: Genève aura 12 conseillers nationaux au lieu de 11 et Vaud 19 au lieu de 18. La députation bernoise passera de 25 à 24 et la lucernoise de 10 à 9.

Les sièges attribués aux 26 cantons font l'objet d'une nouvelle répartition tous les quatre ans, sur la base du résultat des relevés fondés sur les registres officiels de l'année qui suit directement la dernière élection du Conseil national.

C'est le canton de Zurich qui a la plus forte députation, avec 35 élus. Six cantons n'ont qu'un représentant au National (UR, OW, NW, GL, AI, AR).

Berne perd régulièrement des sièges. Lorsque le nombre de conseillers nationaux a été fixé à 200 en 1963, il en comptait encore 33. Entretemps, il a notamment perdu le Jura et le Laufonnais. L'impact de l'arrivée de Moutier dans le giron jurassien ne sera calculé qu'au plus tôt dans quatre ans.

Argovie et Vaud figurent parmi les principaux bénéficiaires de la forte augmentation de leur population ces dernières décennies. Ils ont pu gagner chacun trois sièges en 54 ans. Bâle-Campagne et Genève ont pu en acquérir chacun deux, le Tessin, le Valais, Fribourg, Schwyz et Zoug chacun un.

L’Office fédéral de la statistique détermine chaque année l’effectif de la population résidante permanente sur la base des registres cantonaux et communaux des habitants, du registre de l'état civil ainsi que des registres fédéraux des étrangers.

ATS

Top