17.07.2017, 09:00  

Comment la police fait face au chanvre légal

Abonnés
chargement
Comment la police fait face au chanvre légal

 17.07.2017, 09:00   Comment la police fait face au chanvre légal

Cannabis - Pour la police, le produit fait en effet figure de casse-tête: sans procéder à des analyses, impossible de différencier l’herbe légale de l’illégale. Leur texture et leur odeur étant similaires. Ce qui peut potentiellement donner lieu à des quiproquos lors de contrôles.

Pas rare de sentir l’odeur d’un “pétard” dans l’enceinte de Paléo. Mais l’arrivée du CBD, qui ressemble en tout point à son cousin prohibé, ne rendra-t-elle pas la tâche de la brigade des “stup” plus compliquée? «Pas plus que lors d’une soirée à Lausanne, où il y aurait beaucoup de monde», répond Jean-Christophe Sauterel, officier de presse de la Police cantonale vaudoise.

>> A lire aussi: Les étals se remplissent de chanvre légal

Cela signifie que la police n’a pas prévu de...

Pas rare de sentir l’odeur d’un “pétard” dans l’enceinte de Paléo. Mais l’arrivée du CBD, qui ressemble en tout point à son cousin prohibé, ne rendra-t-elle pas la tâche de la brigade des “stup” plus compliquée? «Pas plus que lors d’une soirée à Lausanne, où il y aurait beaucoup de monde», répond Jean-Christophe Sauterel, officier de presse de la Police cantonale vaudoise.

>> A lire aussi: Les étals se remplissent de chanvre légal

Cela signifie que la police n’a pas prévu de dispositif particulier dans le cadre du festival. Elle suivra la même ligne que dans l’espace public traditionnel: «Si une personne majeure est en possession d’un sachet de CBD fermé et que celle-ci détient une preuve d’achat, elle ne sera pas inquiétée», explique Florence Maillard, chargée de communication.

En cas de doutes sérieux, l’agent pourra toutefois saisir la marchandise et dénoncer le consommateur. «Si ce dernier reconnaît son tort, et qu’il est majeur, il devra payer une amende d’ordre. S’il a moins de 18 ans, il sera dénoncé au Tribunal des mineurs. Enfin, si le contrevenant fait opposition, le ministère public est compétent pour ordonner une analyse qui déterminera le taux de THC dans la marchandise.»

>>A lire aussi : Des vertus qui restent à démontrer


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

CannabisLes vertus du chanvre légal restent à démontrerLes vertus du chanvre légal restent à démontrer

CannabisLes étals se remplissent de chanvre légalLes étals se remplissent de chanvre légal

Top