22.08.2017, 07:54  

Pharmacie: 417 millions de dollars exigés au groupe J&J pour une femme de 63 ans atteinte d'un cancer

chargement
Le groupe a déjà été condamné à verser plus de 720 millions de dollars au total avec le jugement de lundi, de loin le plus important.

 22.08.2017, 07:54   Pharmacie: 417 millions de dollars exigés au groupe J&J pour une femme de 63 ans atteinte d'un cancer

Santé publique - Le groupe pharmaceutique américain J&J a été condamné lundi à verser 417 millions de dollars en dommages et intérêts dans le cadre d'un procès lié au talc.

Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson (J&J) a été condamné lundi à 417 millions de dollars (401 millions de francs) de dommages-intérêts dans le cadre d'un procès lié au talc, a-t-on indiqué de source judiciaire. Il a annoncé vouloir faire recours.

Le jury d'un tribunal de Los Angeles a accordé 70 millions de dollars en dommages compensatoires et 347 millions en dommages punitifs à une femme de 63 ans qui poursuivait le groupe pharmaceutique en affirmant que l'utilisation de son talc pour sa toilette intime avait provoqué un cancer des ovaires.

Le jury a considéré que J&J n'avait pas informé la plaignante des risques liés au talc lorsqu'elle avait commencé à l'utiliser à cet effet à l'âge de onze ans. Son cancer des ovaires avait été détecté en 2007.

 

 

4800 procès

Au total, J&J fait face à quelque 4800 procès dans cette affaire. Il a été reconnu jusqu'ici coupable à cinq occasions avec ce dernier cas, mais a gagné un procès en mars dernier.

Le groupe a déjà été condamné à verser plus de 720 millions de dollars au total avec le jugement de lundi, de loin le plus important.

"Nous ferons appel du verdict d'aujourd'hui, car nous nous basons sur la science qui affirme que le talc Baby Powder de Johnson & Johnson est sûr", a indiqué une porte-parole de l'entreprise.

Le groupe s'appuie notamment sur une étude de l'institut américain du cancer indiquant "que les preuves ne soutiennent pas une corrélation entre une exposition de la région du périnée au talc et un risque accru du cancer des ovaires".

ATS

À lire aussi...

PharmaLe groupe pharmaceutique bâlois Roche suspecté de corruption en SerbieLe groupe pharmaceutique bâlois Roche suspecté de corruption en Serbie

GrèceGrèce: enquête pour corruption de fonctionnaires contre le groupe pharmaceutique suisse NovartisGrèce: enquête pour corruption de fonctionnaires contre le groupe pharmaceutique suisse Novartis

Top